POURQUOI
SE
FORMER
À
LA
GESTALT-THÉRAPIE
QUAND
ON
EST
DÉJÀ
PSYCHOLOGUE
?

Anne Chaussin (psychologue clinicienne, gestalt-thérapeute, praticienne en EMDR, formatrice et superviseure) répond à la question : pourquoi se former à la Gestalt lorsque l'on est déjà psychologue-clinicien.

Formation de psychologue & formation de gestalt-thérapeute : penser le ET en lieu et place du VERSUS

Le parcours de formation du psychologue

Le titre de psychologue est réglementé et nécessite l’obtention d’un master 2 en psychologie. La formation des psychologues est donc essentiellement universitaire.

La formation dispensée est à la fois théorique et clinique, sous forme de cours et de travaux dirigés. La licence reste relativement générale et aborde les différentes branches de la psychologie (sociale, clinique, cognitive, du développement, neuropsychologie…). Le master permet une spécialisation et une professionnalisation, en psychologie du travail, en psychologie clinique et pathologique, en psychologie du développement, en psychologie de la santé …

Les masters en psychologie clinique et pathologique sont généralement ceux qui permettent aux futurs professionnels une orientation vers la pratique de la psychothérapie.

La formation comprend, a minima, 6 mois de stage, pour les futurs psychologues cliniciens, il s’agit de stages effectués dans diverses institutions hospitalières, médico-sociales, éducatives… Elle est donc à la fois théorique, très orientée sur les savoirs, et aussi pratique et clinique, permettant un contact avec divers publics, avec la réalité d’un métier.

Il s’agit essentiellement d’une formation académique, qui, si elle ne l’exclut pas, n’exige pas de travail sur soi. Les étudiants sont davantage formés à un regard clinique qu’à une posture d’accompagnement.

La formation en gestalt-thérapie

Quel que soit le cycle concerné, la formation est expérientielle, c’est à dire qu’elle permet aux stagiaires d’apprendre par l’expérience :

C’est une formation théorique et didactique, qui dispense les savoirs en les reliant à la pratique.

Elle donne les moyens d’acquérir une posture thérapeutique, c’est à dire une manière de se tenir face au client, de l’accompagner, de regarder la situation relationnelle formée avec lui. Cette posture s’appuie sur le paradigme théorique de la théorie du self et s’ancre dans la philosophie phénoménologique.

En tant que psychologue, que m’apporte la formation en gestalt-thérapie ?

Le plongeon expérientiel : la formation à la gestalt-thérapie permet aux psychologues de plonger dans l’expérience, via des propositions d’expérimentations et des practicums. Cet apprentissage « in vivo » est un précieux complément aux connaissances qui sont déjà les leurs et à leur expérience clinique

L’acquisition d’une posture : acquérir une posture qui fasse sens pour soi, est indispensable à l’accompagnement thérapeutique, c’est ce qui permet de s’orienter face aux clients. La posture est centrale dans l’enseignement de la gestalt-thérapie, elle en est le socle et nourrit la manière d’être du thérapeute.

Incarnation et présence : se former en gestalt-thérapie permet aux psychologues de cultiver leur qualité de présence et d’étoffer leur sensibilité pour développer un accompagnement impliqué.

La relation au centre : déjà sensibilisés à l’importance de la relation thérapeutique, les psychologues pourront approfondir cette dimension. L’indissociabilité organisme/environnement qui préside à la posture et l’approfondissement du travail sur soi qu’exige la formation, permettent une attention fine aux enjeux relationnels inévitables dans la relation thérapeutique.

Relier les différentes dimensions de l’être : la gestalt-thérapie favorise le dialogue entre les pensées, l’imaginaire, le corps et les émotions, sans rien exclure a priori et donne au psychologue une vision plus globale de la personne qu’il accompagne.

Depuis toujours, les psychologues qui se sont orientés vers la psychothérapie ont eu à cœur de poursuivre et compléter leur formation, que ce soit en allant vers la psychanalyse, les TCC, le courant systémique ou le courant humaniste. Ils le font en partageant avec leurs pairs, en intégrant des écoles, en se faisant superviser.
La gestalt-thérapie est une voie possible, qui parlera à ceux qui perçoivent d’ores et déjà, combien la relation thérapeutique et la singularité de ce qui s’y crée est moteur du changement.

  • Article créé le 09/01/2024
  • Mis à jour le 09/01/2024 à 13h01

À PROPOS DE L'AUTEUR.E

Portrait de Anne Chaussin

Anne Chaussin

Psychologue clinicienne, gestalt-thérapeute, formatrice, thérapeute EMDR, superviseure

Psychologue clinicienne, Anne a exercé pendant 20 ans dans diverses structures hospitalières et médico-sociales où elle accompagne professionnels et patients dans leur confrontation au vieillissement, à la maladie somatique et au deuil. Gestalt-thérapeute formée à l’EPG, elle reçoit en libéral des adultes, des adolescents et des enfants aux Lilas, en Seine Saint Denis. Egalement praticienne en EMDR, Anne est sensible à la dimension psychotraumatique dans sa pratique de la psychothérapie. Formatrice à l’EPG en 1er et 3e cycle, Anne est également superviseure, et fait partie du comité de lecture de la revue Gestalt.

BIBLIOGRAPHIE

ARTICLES

"La stratégie a-t-elle une place en Gestalt-thérapie?"Revue Gestalt n°57, 2021/2 (n° 57)p. 69 à 84

Psychopathologie et posture gestaltisteCahiers de Gestalt-thérapie, 2018/2 (n° 40), p. 172-187

AUTRES BILLETS DE BLOG

LIENS EXTERNES