FOIRE
AUX
QUESTIONS

Qu’est-ce que l'école parisienne de Gestalt ?

Créée en 1981 par Anne et Serge GINGER, pionniers parmi ceux qui ont introduit la Gestalt en France, l’École Parisienne de Gestalt est historiquement la première école en France et a formé des gestalt-thérapeutes éminents.

L’EPG bénéficie d’une reconnaissance dans le monde des institutions, des entreprises et des organisations.

1ère école en terme du nombre d’élèves et du nombre de formateurs, reconnue pour la qualité et le niveau d’expertise de sa formation, l’EPG forme des professionnels à développer leur qualité d’intervention et leurs compétences au contact, dans tous les métiers où la relation est au centre.

L’EPG c’est aussi :

 

Comment fonctionne la gestalt-thérapie ?

La Gestalt-thérapie s'intéresse aux interactions de l'individu avec ses environnements, qu'ils soient personnels, professionnels et sociaux. En ce sens, en tant que théorie, méthode et éthique, elle se déploie également avec pertinence dans les organisations et le monde du travail où elle a pleinement sa place.

Une séance de Gestalt-thérapie se passe en face à face et le thérapeute dialogue avec son patient. La première fois qu'une personne vient consulter, le Gestalt-thérapeute explore avec lui sa demande, la clarifie et répond à ses questions.

Un gestalt-thérapeute est intervenant et actif, mais jamais directif. Il recourt à diverses techniques, verbales ou non. « Il s’agit d’ « implication contrôlée ». Le thérapeute partage délibérément une partie de son ressenti afin d’aider le client à explorer sa difficulté. »

Pourquoi la Gestalt-thérapie ?

Pour aboutir au mieux-être et à la guérison.
Le tout est supérieur à l’ensemble des parties… Cette phrase, générique aux thérapies dites holistiques, invite à ne pas négliger un élément de notre vie ou comportement, de notre passé, de notre psychisme ou de notre corps.

Pour y parvenir, il faut donc découvrir sa propre unité, sa propre structure interne et avoir une vision d’ensemble de soi-même. C’est ce que le psychanalyste allemand Fritz Perls a résumé par « Gestalt », du verbe gestalten, « mettre en forme, donner une structure signifiante ».

Dans cette méthode, chaque élément travaillé – par exemple, la façon dont on s’exprime face à autrui – est replacé dans son contexte global, mis en relation avec les autres éléments de notre personnalité. Le but est de reprendre contact avec soi-même.

Thérapie psychocorporelle, la Gestalt offre de comprendre l’origine de nos difficultés et d’expérimenter des pistes de solutions nouvelles.
Elle favorise un contact authentique avec les autres, un « ajustement créateur » à l’environnement, ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui poussent à des conduites répétitives.
Elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact, des inhibitions, évitements et illusions persistantes.
L’accent est mis sur l’expérience subjective et la prise en compte de ce qui se passe dans la situation présente.

La Gestalt soutient tout particulièrement l’autonomie, la responsabilité et la créativité.
Elle met l’accent sur la conscience du processus en cours, dans l’ici et maintenant de chaque situation, et réhabilite le sensoriel et l’émotionnel, trop souvent censurés par notre culture.

Elle se pratique dans des contextes et avec des objectifs très divers : en psychothérapie individuelle, en couple, en famille, en groupe, en entreprise.

Comment se passe les séances de la Gestalt ?

Les séances se passent en face à face et le gestallt-thérapeute dialogue avec son patient.

La première fois qu’une personne vient consulter, le gestalt-thérapeute explore avec lui sa demande, la clarifie et répond à ses questions.

Ensuite, il pose le cadre de la relation thérapeutique : rythme et durée des séances, durée, tarif, respect des rendez-vous et modalités de la fin de thérapie. Toutes ces informations sont énoncées au patient lors de la première séance. Si le thérapeute et la personne qui consulte sont d’accord, le travail thérapeutique peut commencer.
La personne est accueillie telle qu’elle est, avec ses zones de fragilité et d’insécurité, sans jugement (epochè) ni référence à un modèle de comportement.

Le thérapeute invite son patient à exprimer tout ce qui est présent pour lui : ce qui occupe ses pensées, ses préoccupations, ses états d’âme, une intuition, un sentiment, une sensation, un rêve, une expérience heureuse, une satisfaction éprouvée, ou une situation : son travail, sa famille, un film qu’il a vu …
Tout sert de base de travail pour le thérapeute qui va aider son patient à prendre conscience des différentes facettes de son vécu, à mettre en mouvement ses représentations, à progressivement reconnaître et accueillir ses sensations et émotions, à identifier son « besoin ou aspiration du moment », puis à trouver de nouvelles formes d’interactions avec son environnement.
Au fil du travail thérapeutique, le patient prend conscience qu’en mobilisant ses ressources, il bénéficie d’une plus grande liberté et d’une plus grande autonomie dans ses choix de vie.

Pourquoi faire une Gestalt thérapie ?

La Gestalt-thérapie est recommandée dans les cas de dépression puisqu'elle permet de réduire les symptômes dépressifs. En outre, elle permet de dépasser le stress et l'angoisse, les difficultés relationnelles et d'autres troubles émotionnels.

Faut-il être psychologue pour devenir thérapeute en gestalt ?

Être psychologue n’est pas un prérequis.

Les prérequis pour devenir gestalt-thérapeute sont d’avoir :

  • un niveau licence en sciences humaines ou équivalences (bac+3)
  • engagé une thérapie personnelle préalable engagée
  • la volonté ou le souhait de s’engager vers l’accompagnement des personnes.

(plus d’infos sur les dispenses)

Comment fonctionne la gestalt-thérapie ?

La gestalt-thérapie, parfois appelée gestalt, est à la fois un corpus de concepts et un ensemble de pratiques visant un changement personnel, psychosocial et organisationnel.

Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement. Elle s’intéresse à la manière dont cette interaction prend forme et tente de mettre du mouvement lorsque cette forme est figée et répétitive.

Le terme allemand gestalten, qui signifie « donner forme », « faire émerger », signe ici une filiation avec la gestalt-psychologie et la théorie de la forme.

Comment devenir Gestalt-praticien ?

Le programme pour devenir Gestalt-Praticien professionnel, intégrant le cycle 1 et le cycle 2, se déroule sur 81 jours : 41 jours (sur une année au minimum, le plus souvent 18 mois pour le cycle 1) et 40 jours de formation (pour le cycle 2).

Vous devrez avoir complété avec succès les cycles 1 et 2 du programme pour obtenir votre certificat de gestalt-praticien.

Comment devenir Gestalt-thérapeute ?

Le cursus se déroule en 3 cycles d’étude.

Pour devenir gestalt-thérapeute professionnel, vous devrez avoir complété avec succès les cycles 1, 2 et 3 du programme :

  • Cycle 1 et cycle 2 sur 81 jours : 41 jours (sur une année au minimum, le plus souvent 18 mois pour le cycle 1) et 40 jours de formation (pour le cycle 2)
    (Vous pourrez commencer votre métier de gestalt-praticien et recevoir des clients en gestalt-thérapie, une fois inscrit dans le programme de Cycle 3, après avoir signé le code de déontologie de l’EAGT, et intégré un groupe de supervision).
  • Cycle 3 : 57 jours + 500h de pratique professionnelle + 10h de supervision individuelle (Coup d’œil sur la formation)

Découvrez comment devenir gestalt-thérapeute

Pourquoi devenir Gestalt-thérapeute ?

Vous souhaitez accompagner, aider, soutenir les autres, en développant une approche psychocorporelle humaniste existentielle, dans laquelle l’humain est au centre.

Se former en tant que GT revient à prendre un engagement responsable. C’est pourquoi, à l’EPG, nous dispensons un niveau de formation d’excellence, soutenue par un recrutement minutieux.

Nos formateurs, hautement qualifiés, incarnent un enseignement pluriel, qui reflète la complexité de la gestalt dans sa diversité d’approche, par une pédagogie active expérientielle.
Cette diversité vous permet de vous développer, dans votre propre style et votre singularité.

Intégrer l’EPG revient à intégrer une école sélective, aux prérequis d’admission exigeants, pour une approche qualitative et non quantitative.

C'est quoi l'approche gestaltiste ?

La Gestalt-thérapie, parfois appelée Gestalt, est à la fois un corpus de concepts et un ensemble de pratiques visant un changement personnel, psychosocial et organisationnel.
Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement. Elle s’intéresse à la manière dont cette interaction prend forme et tente de mettre du mouvement lorsque cette forme est figée et répétitive.

Le terme allemand gestalten, qui signifie « donner forme », « faire émerger », signe ici une filiation avec la gestalt-psychologie et la théorie de la forme.

La Gestalt pose donc qu’on ne peut faire abstraction de l’environnement dans lequel l’individu se situe : la personne, en tant qu’organisme, est en contact avec l’environnement et aucun organisme ne subsiste sans échange avec l’environnement.

Le corpus de concepts s’organise autour de la notion de contact vue comme un processus, qui s’appuie sur une philosophie phénoménologique et pragmatique.

La gestalt favorise un contact authentique avec les autres, un « ajustement créateur » à l’environnement, ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui poussent à des conduites répétitives.

Elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption dans le cycle du contact, des inhibitions, évitements et illusions persistantes.

Qui est le père de la Gestalt ?

Fritz Perls – Père de la gestalt-thérapie

La Gestalt-thérapie est élaborée par Fritz Perls, psychiatre et psychothérapeute, et son épouse Laura Perls, docteur en psychologie.
Redoutant des persécutions antisémites, ils émigrent en 1933 depuis l’Allemagne vers les Pays-Bas, puis l’Afrique du Sud où ils écrivent en 1942 leur premier ouvrage Le moi, la faim, l’agressivité dans lequel ils proposent une révision de la théorie freudienne en soulignant la nécessité d'une saine agressivité.

Psychanalyste réputé, Fritz Perls introduit, avec cet ouvrage, une rupture avec le courant psychanalytique.

La Gestalt-thérapie prend forme à l'arrivée du couple aux États-Unis, par la rencontre avec l’écrivain Paul Goodman et un cercle de penseurs, dont Paul Weisz et Isadore From.
Ils construisent ensemble une théorie et la méthode qui en découle.
L'ouvrage fondateur, intitulé Gestalt-thérapie, nouveauté, excitation et développement, paraît en 1951, coécrit par Perls, Hefferline et Goodman.
Le premier institut de Gestalt-thérapie est fondé en 1952 à New York avec Laura Perls et Paul Goodman.
De son côté, Fritz Perls gagne la Californie où il devient une célébrité médiatique.

Depuis, la Gestalt-thérapie s’est développée aux États-Unis au sein du courant de psychologie humaniste-existentielle.
Elle arrive en Europe dans les années soixante-dix avec le mouvement du potentiel humain qui valorise les théories psycho-corporelles et émotionnelles.